Bientôt un vaccin antipaludéen ?

28/05/2014
Catégorie :

Des chercheurs ont découvert une protéine qui déclenche la production d’anticorps empêchant la multiplication des parasites responsables du paludisme, selon leurs travaux publiés dans la revue américaine Science. Cette réaction immunitaire pourrait permettre de développer un vaccin capable de protéger contre les formes les plus aiguës de cette maladie responsable de plus de 600 000 morts par an, surtout de jeunes enfants en Afrique subsaharienne. Cette protéine (ou « antigène »), appelée PfSEA-1, a été liée à une réduction des niveaux de parasites chez de nombreux enfants et adultes dans des régions d’Afrique où le paludisme est endémique. Des souris exposées à cette protéine dans un vaccin expérimental ont aussi enregistré une baisse des niveaux de parasites dans le sang.