La malbouffe nous rend (aussi) dépressif

06/09/2014
Catégorie :

L’obésité, l’hypertension, le diabète, les cancers, et maintenant la dépression ! Les dangers de la malbouffe sur la santé seraient plus nombreux qu’il n’y paraît selon une équipe de chercheurs australiens qui a mis en évidence le lien entre les habitudes alimentaires de certains patients et leur syndrome dépressif.

Un régime riche en gras et en sucre provoque en réalité un stress et le développement de protéines appelées cytokines. Un terrain propice au déclenchement d’une dépression. Lorsque les patients du Dr Jacka, auteur de l’étude, suivent leur traitement médical mais en adoptant une alimentation plus riche en nutriments, ceux-ci limitent l’aggravation des symptômes dépressifs ou obtiennent une forme d’amélioration.