L’abus de heavy metal dangereux pour la santé

04/07/2014
Catégorie :

Une étude médicale conclut que le headbanging, le mouvement de tête effectué par les fans de metal en concert, peut engendrer des lésions à la tête.

La musique adoucit peut-être les mœurs, mais pas les maux de tête. Une étude médicale publiée dans la revue The Lancet révèle que le headbanging, un type de danse impliquant de violents mouvements de la tête synchronisés avec de la musique hard rock ou heavy métal, peut s’avérer dangereux pour la santé.

Des médecins allemands rapportent le cas d’un homme de 50 ans qui a développé un hématome dans le cerveau en janvier 2013 quatre semaines après avoir participé à un concert de Motörhead, un groupe de heavy metal britannique. Le patient se plaignait de violentes migraines qui s’étaient aggravées au fil des jours. La littérature scientifique fait état de trois cas similaires attribués au headbanging ces dernières années.