Cette année encore, le mois d’octobre est celui de l’information et des actions destinées à améliorer le dépistage et la prise en charge du cancer du sein. Une femme sur huit serait concernée, au cours de son existence, par le cancer du sein. Aujourd’hui, le dépistage constitue toujours l’une des armes les plus efficaces contre cette maladie. Car, détectée à un stade précoce, elle peut non seulement être guérie dans plus de 90 % des cas, mais aussi être soignée par des traitements moins agressifs, entraînant moins de séquelles.

Neuf ans après le lancement du programme de dépistage organisé du cancer du sein, la participation ne progresse plus. Elle stagne actuellement autour de 53 %, comme le souligne le bilan du Plan cancer 2.