Le Botox antidépresseur ?

03/07/2014
Catégorie :

Un froncement inhabituel des sourcils ou quelques plissures intempestives sur le front en disent parfois long sur l’état d’esprit d’une personne. À l’inverse, les expressions du visage pourraient être capables d’influencer notre humeur. Pour éliminer la tristesse, le meilleur moyen serait donc de faire disparaître les signes extérieurs de mélancolie. C’est l’hypothèse du «feedback facial», qui a été étayée par les travaux du dermatologue new-yorkais Eric Finzi. A l’initiative de plusieurs études scientifiques, le dermatologue a ainsi mis en évidence que le Botox a un effet curatif sur les personnes dépressives. Une hypothèque qui ne convainc pas encore tous les spécialistes…