Le gouvernement s’attaque aux perturbateurs endocriniens

29/04/2014
Catégorie :

Une stratégie nationale contre les perturbateurs endocriniens, ces substances chimiques capables de modifier le fonctionnement hormonal et d’avoir des impacts sur la santé, a été adoptée dans la matinée par le Conseil national de la transition énergétique (CNTE), une instance réunissant experts, associations, syndicats, entreprises et élus.

Avant même la publication de cette stratégie «dans les tout prochains jours», Ségolène Royal, ministre de l’Ecologie, a mis en avant des mesures qu’elle souhaiterait être rapidement mises en œuvre : suppression du bisphénol A dans les tickets de caisse, contrôles renforcés des phtalates dans les jouets, expertise poussée sur d’autres substances potentiellement toxiques…