Le projet français de médicaments en ligne jugé trop restrictif

13/05/2013
Catégorie :

L’Autorité de la concurrence a émis un avis défavorable sur le projet d’arrêté du gouvernement concernant la vente en ligne de médicaments, jugé trop restrictif, et préconise que la vente soit élargie à l’ensemble des médicaments non soumis à prescription médicale. L’Autorité considère que ces dispositions visent «à limiter le développement de la vente en ligne de médicaments par les pharmaciens français, voire même à dissuader ces derniers d’utiliser ce canal de vente ». Pour rappel, une directive européenne permet la vente de médicaments sur internet mais laisse la possibilité aux Etats membres de l’encadrer. Le projet d’arrêté gouvernemental doit la transposer dans le code français de la santé publique.