L’Espagne : retour à l’avortement quasi-interdit. 23.12.2013

08/01/2014
Catégorie :

Le gouvernement Rajoy s’apprête à supprimer quasiment le droit à l’avortement en Espagne. Le projet de loi annule de fait la loi de 2010 qui autorise l’avortement jusqu’à 14 semaines et jusqu’à 22 semaines en cas de malformation du fœtus. Il ne prévoit une autorisation d’avortement que dans deux cas exceptionnels : une interruption de grossesse «nécessaire en raison d’un grave danger pour la vie de la femme » et si la grossesse « est une conséquence d’un délit contre la liberté ou l’intégrité sexuelle de la femme».

L’Espagne se replace ainsi parmi les pays européens les plus restrictifs dans ce domaine. Partis de gauche et féministes, outrés, dénoncent un «retour de 30 ans en arrière».