Mammographie : la polémique relancée par une étude canadienne

12/02/2014
Catégorie :

La pratique de mammographies annuelles ne permet pas de réduire la mortalité par cancer du sein, selon une étude canadienne qui relance la polémique autour de l’intérêt des campagnes de dépistage organisé. Réalisée sur près de 90.000 femmes âgées de 40 à 59 ans, suivies pendant 25 ans, l’étude a montré que les femmes qui avaient subi des mammographies annuelles pendant cinq ans n’avaient pas moins de risque de mourir d’un cancer du sein que celles ayant seulement bénéficié d’un examen physique.

Cette étude fait écho à une autre, britannique, publiée en 2012 et estimant que le dépistage organisé du cancer du sein sauvait des vies mais entraînait auss un surdiagnostic estimé à près de 20% des cancers dépistés.