Première implantation du cœur artificiel Carmat : le patient se porte bien 24.12.2013

08/01/2014
Catégorie :

Un cœur artificiel autonome, conçu par la société française Carmat, a été implanté pour la première fois, dans la poitrine d’un patient souffrant d’insuffisance cardiaque terminale, une nouvelle génération de prothèse qui veut pallier le manque de cœur à greffer. La bioprothèse vise à pallier la pénurie de cœurs à greffer mais aussi à apporter une solution aux contre-indications à la transplantation. Une semaine après l’intervention, le patient « se porte aussi bien que possible » déclarent les médecins.