Un dépistage précoce par une simple prise de sang

25/11/2014
Catégorie :

«C’est une première mondiale». Selon les travaux de l’équipe du Pr Paul Hofman, du centre hospitalier universitaire de Nice et des chercheurs de l’Inserm, il est désormais possible de détecter, dans une population à risques de patients fortement fumeurs, un cancer du poumon grâce à une simple prise de sang, alors même que la radiographie ne révèle aucun symptôme.

Cette simple prise de sang permettrait de détecter, des années avant que le cancer ne soit visible, avec les techniques classiques d’imagerie, la présence de cellules tumorales circulantes qui jouent le rôle de sentinelles.