Un escargot pour guérir l’herpès ?

01/09/2014
Catégorie :

Ces escargots de mer n’ont pas seulement vocation à régaler les gourmets. Des chercheurs australiens viennent de découvrir que des ormeaux, qui vivent sur les côtes de Tasmanie, contiennent également des propriétés antivirales qui permettraient d’inhiber le virus de l’herpès chez l’être humain. Selon les scientifiques, la protéine qui donne sa couleur bleue au mollusque peut stopper l’entrée du virus dans les cellules humaines.

Fariba Dehghani, l’experte de l’Université de Sydney à l’origine de la découverte, a indiqué que « la fonction principale des hémocyanines est de collecter et délivrer de l’oxygène aux tissus voulus ». Selon elle, « l’étude montre bien que la protéine trouvée dans le sang de l’ormeau inhibe l’Herpes simplex virus ».