Comment bien préparer son hospitalisation

Médecine et santé - AVENIR SANTÉ MUTUELLE - 29/06/2021

L’annonce d’une hospitalisation prochaine, que ce soit pour un examen ou une intervention chirurgicale, peut être source d’inquiétude ou d’anxiété pour la personne concernée et pour ses proches. Il est donc nécessaire de bien s’y préparer, en amont, afin de mieux vivre son séjour et éviter les mauvaises surprises avant, pendant ou après l’hospitalisation. Pour limiter le stress et vivre le séjour en hôpital le plus sereinement possible, AVENIR SANTÉ MUTUELLE vous rappelle les points essentiels à connaître. 

Les documents à préparer

En premier lieu, il sera important de s’assurer que l’ensemble des documents administratifs, nécessaires à la prise en charge à l’hôpital, sont à jour. Une pièce d’identité (carte d’identité, passeport, livret de famille, carte de séjour) sera demandée, tout comme la carte vitale (ou une attestation de droits) et la carte Mutuelle. Il faudra également être en possession d’un justificatif de domicile et, si vous en êtes bénéficiaire, d’une attestation de complémentaire santé solidaire ou de l’aide médicale d’État. Enfin, il sera indispensable de communiquer à l’hôpital les coordonnées d’une personne de confiance, qui prendra, le cas échéant, des décisions à votre place, selon vos propres volontés, si votre état de santé ne vous permettait pas de le faire vous-même.

Les documents médicaux qui pourraient être utiles aux praticiens doivent également être préparés. Cela varie en fonction des situations, mais concerne l’ordonnance et la lettre du médecin traitant ou du spécialiste, les derniers résultats d’analyses et d’examens, le carnet de santé, la carte de groupe sanguin, les dernières radiographies ou échographies éventuelles…

Il est également utile de transmettre le nom et le contact de votre médecin traitant au personnel hospitalier, ainsi que les coordonnées de vos proches pour qu’ils soient contactés en cas de nécessité.

Enfin, lors de l’admission, il vous sera remis un bulletin de situation ou d’hospitalisation. Ce document fait office d’avis d’arrêt de travail et doit être adressé à la caisse d’Assurance Maladie et, si besoin, à l’employeur ou à pôle emploi.

Où aller ?

Il peut parfois s’avérer difficile de choisir entre différents centres hospitaliers. Les proches ou les collègues pourront être de bon conseil pour guider un choix, en fonction des expériences vécues par chacun. Certains critères peuvent influencer votre choix. Il est certes important de s’assurer que le confort de l’établissement correspond à vos attentes, mais le reste à charge est-il bien celui auquel vous vous attendez ? En règle générale, l’Assurance Maladie prend à sa charge, dans un hôpital public ou une clinique privée conventionnée, 80 % des frais d’hospitalisation. Vérifiez auprès de votre Mutuelle quels sont les compléments de remboursement prévus à votre contrat.

Le moyen de transport jusqu’à l’hôpital ne sera pas à négliger, car l’aide d’un proche n’est pas toujours garantie. Dans certains cas, les frais de transport sont pris en charge partiellement ou en totalité par l’Assurance Maladie, le complément pouvant être assuré par votre Mutuelle.

Préparer les autres

Si vous êtes parents et que vos enfants sont en âge de comprendre ce qu’est une hospitalisation, il est préférable de les informer de la situation. Bien entendu, il faut adapter le discours à l’âge et au degré d’inquiétude des enfants. Il n’est pas toujours nécessaire de rentrer trop dans les détails, mais simplement de les informer d’une période d’absence pour aller dans un établissement qui va vous permettre de résoudre un problème de santé dont ils auront sans doute déjà perçu les symptômes. Il faudra leur parler également des changements que cette absence pourra provoquer dans leur quotidien (garde par les grands-parents, repas à la cantine, etc…).

Si vous-même aidez un proche, peut-être faudra-t-il prévoir un remplaçant pour votre activité habituelle, négocier une permutation de garde auprès de vos collègues de travail…Les animaux domestiques ne sont pas admis en milieu hospitalier. Il est donc important de prévoir leur garde par un proche, par un particulier qui propose ce service (jemepropose.com, allovoisins.com…) ou par un établissement spécialisé, le temps de votre absence.

Il est conseillé, dans la mesure du possible, de ranger et de faire le ménage à votre domicile avant de partir, pour retrouver un cadre de vie accueillant et propre à votre retour, moment où votre forme physique sera peu propice à ce genre d’exercice…

Faites l’inventaire des aliments dans votre réfrigérateur et n’hésitez pas à faire du tri en jetant les denrées dont la date de péremption se situe avant votre retour.

Confiez vos clefs à une personne de confiance pour qu’il puisse récupérer le courrier important si besoin ou pour faire face à un aléa dans le logement.

Que prendre avec soi

L’hospitalisation se rapproche, il est temps de préparer ses affaires pour passer au mieux ce moment pénible, mais qu’emporter avec soi exactement ? C’est une phase à ne pas négliger, notamment si l’hospitalisation dure plusieurs jours. AVENIR SANTÉ MUTUELLE vous conseille de ne pas emmener avec vous des objets de valeur, car l’établissement hospitalier n’est pas tenu responsable en cas de perte ou de vol. Vous emporterez une trousse de toilette, des vêtements confortables (en pensant aux pyjamas et sous-vêtements) et notamment une tenue pour le jour de la sortie. Il peut aussi être utile de prendre avec soi des serviettes de toilettes, des chaussons et tous les appareils indispensables (auditif, lunettes, lentilles de contact, dentaire) que vous portez au quotidien. Des gants de toilettes, des lingettes nettoyantes si vous avez des difficultés à vous déplacer, mais aussi votre brosse à dents et dentifrice sont à emmener avec vous.

Concernant les vêtements, pour certaines opérations il vous sera demandé de prendre avec vous un habit particulier comme une chemise de nuit avec des boutons sur le devant par exemple. Il peut être sage d’emporter des Boules Quies et un masque pour les yeux, notamment si vous partagez une chambre, cela vous permettra de vous isoler du bruit et de la lumière.

AVENIR SANTÉ MUTUELLE vous recommande également de prendre de quoi vous distraire pendant votre séjour, qui peut parfois sembler long, un livre, un magazine ou de la musique pourront vous aider à faire passer le temps plus rapidement. Vous pouvez penser à une console de jeu, votre portable ou un ordinateur, cependant si votre chambre est double, il vous faudra respecter la tranquillité de votre voisin de chambre, les écouteurs seront donc de rigueur. Des jeux de société ou des carnets à dessin peuvent être très appréciables pour passer des moments de convivialité ou de détente.

Évitez le stress et les mauvaises surprises

Si vous avez la moindre question avant votre hospitalisation, posez-la ! Évitez tout stress inutile. Un appel téléphonique à l’établissement qui va vous accueillir peut parfois être nécessaire pour connaître les diverses modalités de l’hospitalisation et envisager sereinement ce moment.

Sachez également que vous pouvez demander, en amont, une prise en charge hospitalière, qui vous dispensera de l’avance des frais pris en charge par l’Assurance Maladie et la Mutuelle. Renseignez-vous sur son déroulement, mais aussi sur les frais induits. Consultez votre Mutuelle pour savoir à quels services vous avez droit (télévision, chambre individuelle, téléphone, lit d’appoint…) et à combien s’élève la prise en charge des frais liés à l’hospitalisation. Comme mentionné ci-dessus, l’Assurance Maladie rembourse 80 % des frais d’hospitalisation et certaines Mutuelles prennent en charge les 20 % restant, il est donc nécessaire de se renseigner avant pour éviter les mauvaises surprises. N’hésitez pas à poser des questions à votre Mutuelle sur les dépassements d’honoraires ou les suppléments liés à votre séjour.

Concernant les consultations d’anesthésiste ou la rééducation, l’Assurance Maladie peut prendre en charge, ou pas, certains de ces soins. Ainsi, il est important de prendre avec soi un moyen de paiement. Il faudra régler, en fin d’hospitalisation, le ticket modérateur (ce qu’il vous reste à payer une fois les remboursements de santé déduits) et, dans certains cas, des dépassements d’honoraires ou des suppléments.

Le jour de l’hospitalisation

Rendez-vous au bureau des admissions, le personnel soignant vous mènera à votre chambre et vous expliquera le déroulé de votre hospitalisation. Pensez à noter toutes les informations qui vous semblent pertinentes ou essentielles et posez des questions si ce n’est pas clair.

Avant de partir

Lorsque la période d’hospitalisation arrive à son terme, l’envie de regagner très vite son domicile est un sentiment assez fréquent. Cependant, il est essentiel, au préalable, de se renseigner sur les soins ou les médicaments que vous devrez prendre. Un bulletin de situation vous sera remis qu’il faudra transmettre dans les 48h à l’Assurance Maladie qui justifiera votre arrêt de travail et qui vous permettra de toucher des indemnités journalières. Essayez de vous faire raccompagner par un proche jusqu’à votre domicile, il est préférable de ne pas conduire ou de ne pas prendre les transports en commun seul. De retour chez-vous, prenez le temps, reposez-vous et évitez les situations de stress. Des aides à domicile peuvent vous être accordées par l’Assurance Maladie ou par votre Mutuelle.

Pour terminer, un questionnaire de satisfaction vous sera peut-être remis lors de votre admission, celui-ci vous permettra de donner votre point de vue sur l’établissement et sur la façon dont il a pris en charge votre hospitalisation. Il est conseillé de le remplir pour améliorer la prise en charge des patients.

En conclusion

Une hospitalisation n’est pas une démarche simple. Elle est source de bouleversements et de doutes. C’est une période qu’il faut préparer avec soin pour gérer au mieux ses inquiétudes et ne pas avoir à faire face à des désagréments logistiques ou administratifs supplémentaires qui viendraient rajouter des angoisses à une situation déjà difficile à gérer émotionnellement.

AVENIR SANTÉ MUTUELLE, avec son offre « Previs Hospi » vous apporte un peu de cette sérénité dont vous aurez besoin pour faire face aux désagréments d’une hospitalisation. A partir de 2,90 € par mois*, vous recevez une indemnité journalière forfaitaire de 16 € ! pour vous aider à assumer les nombreuses et indispensables dépenses (Garde des enfants, aide-ménagère, location de téléviseur, frais de téléphone, taxis, frais de séjour des proches…)

Une bonne Mutuelle, c’est la garantie de plus de sérénité face à la maladie…

* Exemple de tarif pour une personne de 0 à 25 ans.

AVENIR SANTÉ MUTUELLE utilise des cookies de fonctionnement et de statistiques pour réaliser des mesures d’audience et améliorer votre expérience sur ce site. En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt et l’utilisation de ces cookies. A tout moment vous pouvez modifier vos réglages en cliquant sur "Préférences de cookies" en bas de chaque page.

J'accepte

Paramétrez vos cookies

Afin de vous assurer une navigation optimale, nous utilisons plusieurs types de cookies.
Vous pouvez les désactiver au cas par cas.
Sachez toutefois que le fait de les désactiver peut vous empêcher d’accéder à certaines fonctionnalités.

Consultez notre politique de cookies

Statistiques

Accepter l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques et vous proposer des offres adaptées.

  • Non
  • Oui